En Feng Shui, la porte d’entrée d’une habitation, donne l’image que nous reflétons de nous-même. De plus, la porte d’entrée est l’accès au domaine intérieur. Elle est symboliquement « la bouche » de notre habitat. Notre bouche permet de nous alimenter. La porte d’entrée, elle, permet à l’énergie vitale, le Chi, de pénétrer. Par conséquent, il est déconseillé d’avoir un miroir devant sa porte d’entrée. Le Chi qui entre est immédiatement réfléchi et donc aussitôt évacué.

Notre habitat est aussi le lieu où l’on se ressource. On y « recharge ses batteries » pour affronter le quotidien. Afin de « respecter » cet échange, la porte d’entrée principale, permet « d’honorer tout l’habitat » chaque fois qu’on l’emprunte. Mais, dans l’exemple d’un garage attenant ou à l’intérieur d’une maison, une porte permet souvent d’accéder directement chez soi… Le conseil, une fois la voiture garée, ressortir pour entrer par la porte principale afin de ne pas « alimenter » quotidiennement cette « voie de garage », car les projets pourraient bien être sans issue, sans débouché possible…

Toujours en terme d’énergie, utiliser habituellement la porte arrière de sa maison, revient à entrer ou sortir de chez soi « à la dérobée »… pour ne pas être vu ?

 

… Le conseil !

En règle générale, on veille à ce que la porte d’entrée d’un lieu, soit accueillante, qu’elle ferme correctement, sans forcer ni grincer, que sa poignée soit souple et bien fixée… car dans la symbolique du Feng Shui, une poignée de porte représente quelle « prise en main » on a sur sa vie…

On va encore plus loin dans une analyse Feng Shui, grâce à l’orientation solaire de la porte d’entrée. Elle donne encore plus d’informations sur le lieu et ses résidents…